Projets partenariaux Biblissima

L'ÉquipEx Biblissima+ permet à des structures ne faisant pas partie de ses équipes fondatrices de bénéficier de ses moyens d’action pour des opérations conjointes de recherche, de documentation, de numérisation et de valorisation portant sur des collections historiques de manuscrits, d’imprimés anciens ou d’autres objets portant du texte, associant au moins un établissement de conservation et un établissement d’enseignement et/ou de recherche. Les résultats de ces projets devront être ouverts, interopérables, et intégrés aux ressources du portail Biblissima+.

Le budget affecté à chaque opération par Biblissima+ sera compris entre 10 000 et 70 000 € pour un appel annuel donné. Biblissima+ se réserve le droit de retenir des projets d'un montant supérieur à 70 000 € et de les réaliser sur deux ou plusieurs années (cinq au maximum). A titre indicatif, il est envisagé de retenir de cinq à dix projets par an.

Ces opérations conjointes, dénommées « projets partenariaux Biblissima+ », sont réalisées à l’issue d'une sélection de projets déposés auprès de l’ÉquipEx+ en réponse à un appel à manifestation d’intérêt, détaillé pour l'année 1 (2021-2022) dans le règlement ci-dessous, dont Biblissima+ se réserve le droit de faire évoluer les termes et conditions à l’avenir. Les candidatures sont ouvertes à l’international dans les conditions précisées dans le règlement.

Objectifs des appels Biblissima+

Ces appels visent les objectifs généraux suivants :

  • Une meilleure connaissance de l’histoire des cultures écrites anciennes et de leur transmission.
  • L’alimentation de corpus en ligne de témoins manuscrits ou imprimés anciens sur tout support et dans toutes les langues anciennes.
  • La reconstitution virtuelle de collections anciennes, spécialement grâce au standard IIIF.
  • La création de descriptions scientifiques des artefacts concernés par les thématiques de recherche de l’ÉquipEx+.
  • L’identification de provenances anciennes et la constitution de bases de provenances au sein du cluster de données Biblissima+.
  • L’alimentation de corpus textuels relatifs aux thématiques développées par Biblissima+, selon les standards TEI, MEI, EpiDoc etc.

Nature des opérations susceptibles d'être financées

Les opérations susceptibles d’être financées sont les suivantes :

  • La numérisation interopérable (IIIF) et la mise en ligne d’ensembles d’objets portant des textes anciens : manuscrits, imprimés anciens, inscriptions, sceaux et monnaies…, éventuellement disséminés dans plusieurs établissements de conservation différents.
  • L’inventaire, le catalogage, et l’indexation détaillée dans des formats ouverts et intéropérables de documents patrimoniaux relatifs aux collections anciennes.
  • L’informatisation ou la conversion en formats interopérables de catalogues ou inventaires relatifs aux bibliothèques anciennes.
  • La collecte, le traitement et la structuration scientifique de données relatives aux provenances anciennes des documents présents dans les bibliothèques.
  • L’encodage, la structuration et l’édition électronique de textes (TEI, MEI, EpiDoc…).
  • L’enrichissement des référentiels Biblissima+.
  • Le développement de nouveaux outils open source en lien avec les 7 clusters Biblissima+.

Les projets financés à hauteur de 50 000 euros ou plus sont encouragés à organiser des actions de formation et de diffusion (écoles, séminaires, colloques, expositions etc.). Les dépenses afférentes ne sont toutefois pas éligibles.

Règlement des appels

Les conditions d’éligibilité, de soumission et sélection des candidatures, et de réalisation des projets sont détaillées dans le règlement :

Télécharger le règlement 2021-2022 (pdf)