À propos des appels Biblissima+

L'ÉquipEx+ Biblissima+ permet à des jeunes chercheurs ou à des structures ne faisant pas nécessairement partie de ses équipes fondatrices de bénéficier de ses moyens d’action pour des opérations de recherche, de documentation, de numérisation et de valorisation portant sur des collections historiques de manuscrits, d’imprimés anciens ou d’autres objets portant du texte, dans le périmètre de l’ÉquipEx, ou pour développer de nouveaux outils et de nouveaux usages de son portail.

Ces projets doivent être montés en partenariat avec une des équipes fondatrices de Biblissima+.

Les résultats des projets financés devront être gérés et partagés en conformité avec les principes FAIR (facilement trouvables, accessibles, interopérables et réutilisables) et intégrés à l’infrastructure numérique Biblissima+. La mise à disposition ouverte des publications scientifiques et des données est attendue, en conformité avec le principe « aussi ouvert que possible, fermé autant que nécessaire ». Quand les données ne peuvent pas être ouvertes, il est fortement recommandé également d’en expliciter les motifs, en particulier dans le Plan de gestion des données à joindre au dossier de candidature.

Les projets sont réalisés à l’issue d’une sélection de candidatures déposées auprès de l’ÉquipEx+ en réponse à un appel à manifestation d’intérêt, détaillé pour l’année 2 (2022-2023) dans le règlement téléchargeable ci-dessous, dont Biblissima+ se réserve le droit de faire évoluer les termes pour les années suivantes.

Objectifs des appels Biblissima+

Ces appels visent les objectifs suivants :

  • une meilleure connaissance de l’histoire des cultures écrites anciennes et de leur transmission ;
  • l’alimentation de corpus en ligne de tout type de document ancien portant du texte, sur tout support et dans toutes les langues anciennes ;
  • la reconstitution virtuelle de collections anciennes, spécialement grâce au standard IIIF ;
  • la création de descriptions scientifiques des artefacts concernés par les thématiques de recherche de l’ÉquipEx+ ;
  • l’identification de provenances anciennes et la constitution de bases de provenances au sein du portail Biblissima+ ;
  • l’alimentation de corpus textuels relatifs aux thématiques développées par Biblissima+, selon les standards TEI, MEI, EpiDoc… ;
  • l’ouverture, l’interopérabilité, le partage et la réutilisation des données ;
  • le développement des usages du portail Biblissima ou de sa platefrome de référentiesl et la réflexion critique sur ces usages.

Nature des opérations susceptibles d'être financées

Les opérations susceptibles d’être financées sont diverses. En voici une liste non exhaustive :

  • la numérisation interopérable (IIIF) et la mise en ligne d’ensembles d’objets portant des textes anciens : manuscrits, imprimés anciens, inscriptions, sceaux et monnaies…, éventuellement disséminés dans plusieurs établissements de conservation différents ;
  • l’inventaire, le catalogage, et l’indexation détaillée dans des formats ouverts et interopérables de documents patrimoniaux relatifs aux collections anciennes ;
  • l’informatisation ou la conversion en formats interopérables de catalogues ou inventaires relatifs aux bibliothèques anciennes ;
  • la collecte, le traitement et la structuration scientifique de données relatives aux provenances anciennes des documents présents dans les bibliothèques, les archives, les musées ou autres structures de conservation (voir la liste ci-après) ;
  • l’encodage, la structuration et l’édition électronique de textes (TEI, MEI, EpiDoc…) ;
  • l’enrichissement des référentiels Biblissima+ ;
  • le développement de nouveaux outils open source en lien avec les 7 clusters Biblissima+ ;
  • la FAIRisation des données.

Règlement des appels

Les instruments de financement, les conditions d’éligibilité, de soumission des offres, de sélection des candidatures, les critères d’évaluation, et les conditions de réalisation des projets sont détaillées dans le règlement :

Télécharger le règlement 2022-2023