Cluster 1 – Acquisition des corpus de sources interopérables

Coordination
Profile picture for user regis
Régis ROBINEAU
Coordinateur de l'équipe Portail Biblissima+ et du Cluster 1 "Acquisition des corpus de sources interopérables" (IIIF)
École Pratique des Hautes Études (EPHE-PSL)
Mathieu STOLL
Chef du Bureau de la diffusion et de la valorisation numérique

1/ La numérisation des sources

Biblissima+ entend continuer de favoriser la numérisation des manuscrits mais aussi celle des archives de la recherche en SHS et des collections imprimées, par l'association de l'IRHT et du GED. Ces deux opérateurs bénéficieront des synergies créées par le Campus Condorcet et qui seront insufflées par les projets partenariaux Biblissima+. Grâce à l'acquisition d'une station de numérisation aux formats A1 et A2, les partenaires de l'Équipex+ pourront numériser tous types de corpus dans les bibliothèques, archives ou musées, y compris dans les plus petits dépôts.

On mènera aussi une réflexion pour répondre aux problématiques de numérisation des archives scientifiques patrimoniales. En lien avec le projet Equipex+ déposé par Persée et soutenu par le réseau des bibliothèques universitaires et de recherche, l’outil NumaHop pourra être utilisé pour faciliter le processus de numérisation, en permettant un gain de temps et de visibilité à chaque étape.

2/ La numérisation 3D

La numérisation 3D des reliures, des inscriptions, des sceaux, des monnaies et de tout objet portant du texte permettra de multiplier les possibilités d’examen et de comparaison de ces objets et des textes dont ils sont porteurs. Grâce à la multiplication des techniques de prises d’images, en utilisant le scan 3D, mais aussi la photomécanique et les propriétés de la lumière laser développées par l'Institut Pprime (P'), on poursuivra les recherches en épigraphie sur les textes devenus illisibles, en particulier les graffitis.

Le cluster 1 travaillera en étroite collaboration avec :

  • le programme SIGILLA,
  • les travaux du cluster 3 pour le développement de logiciels de reconnaissance automatique de caractères.

3/ L’interopérabilité des images : service IIIF 360 de Biblissima+

Il est crucial que toutes les campagnes de numérisation veillent désormais à l’adoption du protocole d’interopérabilité des images IIIF (International Image Interoperability Framework™) qui permet d’appeler et de manipuler à distance des images de n’importe quelle bibliothèque numérique dans le monde (voir aussi, en français : https://iiif.biblissima.fr).

On poursuivra les efforts engagés depuis 2018 par Biblissima, le Campus Condorcet et la TGIR Huma-Num, qui ont créé ensemble IIIF 360, une offre d'expertise et un service d’accompagnement technique, d’hébergement et de développement à destination des établissements d’enseignement supérieur et de recherche, ainsi que des institutions patrimoniales. Afin de répondre aux besoins le plus souvent exprimés par les porteurs de projets utilisant IIIF, on envisage par exemple de développer le pack IIIF - Omeka S et de faire évoluer le visualiseur Mirador.

L’extension de Biblissima+ au secteur des archives de France permettra également d’accompagner la diffusion et l’implémentation de IIIF à une nouvelle catégorie de producteurs d’images au fort potentiel pour la richesse du portail et de ses outils.